Billets

[Billet] Vers un apartheid médical ?

Publié

le

Le Dr Denis Rancourt,  ancien professeur de physique titulaire permanent à l’Université d’Ottawa (Canada), constate dans son pays une montée de la pensée unique, la mise en place d’un « apartheid médical » et la promulgation de lois canadiennes jugées contraires au droit international.

Le Dr Rancourt rejoint en 2014 l’OCLA  (Ontario Civil Liberties Association),  en tant que chercheur bénévole.

Il soutient le droit fondamental et prône une éthique pour chaque citoyen auprès de plusieurs chercheurs et universitaires canadiens, qui revendiquent le rejet des influences et pressions de la santé publique, des médias officiels et des peurs véhiculées au sein de la société canadienne.

Selon le Dr Rancourt, chacun(e) doit pouvoir choisir d’être vacciné ou pas, bénéficier d’un consentement éclairé et d’une évaluation individuelle des bénéfices – risques. Il s’engage pour la protection des libertés civiles et plaide contre le contrôle de l’intégrité corporelle, ultime frontière individuelle.

Deux lettres ouvertes sont adressées aux non vaccinés comme aux vaccinés, incitant à réfléchir aux implications de nos actes et choix.

Devons-nous accepter une scission de la société et sombrer dans les bras polémiques de la division globale ?

Bruno Tourniaire, le 24 septembre 2021.

Source : site de l’OCLA – Ontario Civil Liberties Association

Lire, télécharger le pdf : Lettre aux non vaccinés

Lire, télécharger le pdf : Lettre aux vaccinés

Continue Reading

Tendance